P@C

Venez boire un café ou un thé et surfez sur le Net! Accédez à vos courriels, Facebook, twitter, etc.

du lundi au jeudi : de 10h à 14h
jeudi soir : de 19h à 21h
(fermé pendant l’été)

Pour avoir accès en dehors des heures d’ouverture, veuillez contacter le Centre.

Des ordinateurs munis de logiciels et d’une connexion Internet sont mis à la disposition des membres de la communauté. Lors de votre visite, vous pourrez compter sur une aide et un soutien technique. À noter que des formations sont également offertes, renseignez-vous pour en savoir davantage !

Historique et description du projet

Le Programme d’accès communautaire (PAC), une initiative d’Industrie Canada, a été lancé en 1995 par le gouvernement fédéral afin de permettre aux collectivités rurales et éloignées d’avoir accès à Internet. Dans le cadre du budget de 1998, ce programme a été étendu aux collectivités urbaines

Étant donné que les gens utilisent davantage Internet et qu’ils sont plus sensibilisés à cette technologie, le PAC a légèrement modifié son orientation en 2003 pour viser entre autres les personnes touchées par le fossé numérique (les aînés, les gens peu scolarisés ou à faible revenu ou vivant dans une région éloignée, les francophones, les autochtones, les handicapés, les nouveaux Canadiens). Le PAC constitue l’élément clé de l’initiative fédérale « Un Canada branché » qui vise à faire du Canada le pays le plus branché au monde !

L’objectif d’un site PAC est de fournir aux citoyens un accès gratuit à Internet, de la formation au niveau des technologies de l’information en plus d’un appui et des services techniques. On trouve des sites PAC dans des endroits publics comme des établissements d’enseignement, centres communautaires, bibliothèques, installation de loisirs, etc.

Le PAC a travaillé de concert avec des partenaires du milieu communautaire afin d’établir un réseau d’environ 4 000 sites d’accès public à Internet partout au Canada. En Nouvelle-Écosse, il existe plus de 220 sites PAC, dont une quinzaine sont membres du Réseau acadien des sites PAC de la Nouvelle-Écosse.

En outre, l’Initiative jeunesse du PAC offre la possibilité aux jeunes âgés de 15 à 30 ans d’être embauchés dans des sites PAC partout au Canada. Leur travail consiste à aider la clientèle des sites du PAC à utiliser Internet et offrir un soutien technique à ces sites.

Pour connaître la liste de tous les sites PAC, consultez le site Web du Programme d’accès communautaire d’Industrie Canada.

Réseau acadien des sites PAC de la Nouvelle-Écosse

En 2003, un projet financé par Industrie Canada intitulé « Vision communautaire et nouvelles technologies » a permis de mieux cerner les défis auxquels étaient confrontés les sites PAC francophones et bilingues de la province. Un travail de concertation a entraîné la création du Réseau acadien des sites PAC de la Nouvelle-Écosse, sous l’égide de la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse (FANE). C’est en mars 2004 qu’un comité directeur a été formé afin de diriger le Réseau.

Le Réseau acadien des sites PAC de la Nouvelle-Écosse souhaite que les acadiens et francophones de la Nouvelle-Écosse soient bien informés et bénéficient de la nouvelle technologie informatique en français. Sa mission : assurer la viabilité des sites PAC de la province.

Les membres du Réseau acadien des sites PAC, dont celui de Truro, ont voté le 31 mars 2008 en faveur de la création d’un groupe de travail régional francophone au sein du Programme PAC provincial. En plus de renforcer l’utilisation du français pour le fonctionnement des sites PAC acadiens, ce changement permettra notamment une meilleure cohésion entre les sites PAC francophones et limitera le dédoublement du travail.

Pour consulter le site Web du Réseau acadien des sites PAC de la Nouvelle-Écosse, cliquez ici.